Crédit à la consommation : quel crédit est le plus facile à obtenir?

Crédit à la consommation : quel crédit est le plus facile à obtenir?

Chaque type de prêt possède ses spécificités, mais les prêts diffèrent plus précisément par le mode d’accord (conditions, délai de remboursement, montant maximal). Certains sont plus faciles à obtenir, d’autres demandent des études plus approfondies de la part de la banque. Voyons quels sont les types de crédit qui sont les plus faciles à avoir ? Quelle est l’importance des conditions ?

Les crédits faciles à obtenir

Obtenir un crédit rapide et de manière simple est possible de nos jours, mais sachez qu’il n’existe pas de créditrapide sans conditions quel qu’en soit le type. En effet, l’établissement prêteur exige au moins la satisfaction des conditions financières (entre autres le revenu et le taux d’endettement) de l’emprunteur afin d’examiner si celui-ci est capable de payer sa mensualité ou non. La possession d’apport personnel est aussi une des conditions les plus sollicitées par les banques.

Par contre on peut avoir le crédit sans justificatif.Ce dernier est en fait un crédit à la consommation non affecté, en d’autres termes, un prêt accordé par l’organisme bancaire sansaucune précision d’utilisation (contrairement au crédit affecté).  On distingue deux types de crédit sans justificatif :

  • Le prêt personnel

Le crédit personnel est le plus susceptible à être accordé (surtout en ligne). Le bénéficiaire est libre dans l’utilisation de la somme pour accomplir ses projets (événement familial, voyage, factures…), elle est par ailleurs directement envoyée sur son compte bancaire. Mais surtout, il n’est pas obligé de fournir un apport personnel, en conséquence certaines personnes le considèrent comme un crédit rapide sans conditions.

  • Le prêt renouvelable

Appelé aussi « crédit revolving », celui-ci est aussi aisé à obtenir, à part le fait qu’il n’exige aucune déclaration de son usage, il ne demande qu’une petite marge concernant la condition de revenu (1000 euros) et un taux d’endettement allant de 33% à 40%. Il permet de constituer une réserve d’argent qui sera progressivement renouvelable à chaque remboursement effectué.

L’importance des conditions d’accord

En général, les conditions incluent la capacité d’endettement ; elle ne doit pas se trouver au-delàde 33% du revenu, l’apport personnel (de 10 à 30% de la somme globale), mais également la profession du demandeur (CDI la plupart du temps). Elles concernent surtout la situation financière et patrimoniale, en complémentaire des dossiers sur la situation personnelle (position matrimoniale, foyer, lieu de résidence…).  L’utilité principale de toutes ces conditions est de permettre à la banque d’analyser la capacité de remboursement et la crédibilité du ménage. Les dossiers servent également à savoir si l’emprunteur n’a pas déjà d’autres prêts en cours.  Ceci dans le but d’amoindrir les conséquences éventuellement désavantageuses du crédit pour la banque en tenant compte de la réduction des risques de surendettement de son client.